mercredi 26 septembre 2007

Illusions visuelles

Voici le décryptage du cliché que je vous ai soumis la semaine dernière, et que j'avais pris alors que je me promenais dans un chemin arboré. En levant les yeux, le profil à la branche s'est immédiatement détaché bien nettement sur le ciel à mes yeux, ce profil que seul Frez a pu identifier et qu'on pourrait presque qualifier d'hitchcockien. Peu nombreux sont ceux qui ont pu visuellement isoler dans leur esprit ce visage de sa réalité première, comme si leur oeil manquait d'un élément crucial de décodification. J'ai fait l'expérience de présenter cette photo imprimée à cinq personnes différentes et c'est au bout d'un certain temps de concentration que l'une d'elle a pu identifier le profil caché. En revanche, et c'est là que cela devient intéressant, un second visage, cette fois-ci formé par les feuilles en bas à droite, apparaît à l'image, que je n'avais pas vu et qui a été perçu par une autre personne.


Merci Naya ! ton lutin m'a donné envie d'observer ce cliché (décidément très riche) en profondeur...je devais être fatiguée pour ne pas avoir vu cette ménagerie ! un singe, un renard, et je vois bien ton lutin avec ses bras mais je lui trouve plutôt un air de raton laveur...et puis encore d'autres figures...bah ! c'est la preuve que personne ne voit pareil : de quoi faire psychoter les plus tordus d'entre nous !

*
Je crois tout simplement que je possédais cette clé visuelle, sans doute préalablement enregistrée dans mon cerveau comme une donnée qui a pu immédiatement retraiter l'image de façon subjective. C'est ce qui explique qu'un certain type de cadrage ou de photos nous plaît plus ou nous "parle" plus, car il appelle certainement dans notre cerveau une multitude de micro-détails engrangés ici ou là lors de nos "balayages oculaires". Pourquoi ainsi voit-on ce que d'autres ne voient pas ? Du fou au flou, il n'y a qu'un "L" me direz-vous : cela va même plus loin si l'on pense aux fantômes et autres goules issus de l'imagination humaine; ce qui m'amène à cette fameuse clé visuelle issue de mon propre conditionnement : l'affiche d'un film que j'ai pu voir à de nombreuses reprises dans le métro ou dans la rue. Prémonition !



Je suis passionnée de ces illusions qui jouent sur une lecture plurielle de l'image, à l'instar de ces dessins ambigus où les figures et le fond se fondent l'un dans l'autre et sont interchangeables. Observez les nuages, les écorces des arbres, les plis d'un drap froissé...la matière nous parle et nous l'interprétons. Des exemples déjà vus mais qui font toujours autant d'effet :
http://www.charlatans.info/illusions&paradoxes.shtml

16 commentaires:

NAya a dit…

Tiens c'est marrant, ça fait deux jours que je fais des recherches sur ce sujet. Au fait, y'a un lutin dans ton arbre. Juste en face du hitchcock. Sa tête est en feuilles et ses bras sont à l'horizontale.

diane a dit…

Enfin le decryptage :)

lydiel a dit…

Je viens de donner un cours sur la composition et j'ai regardé justement un site d'illusions optiques pour mes recherches. J'adore !

cheubloh a dit…

Ah bh ça j'en reviens pas...sidérant tout ce qu'on peut trouver dans une photo, sans même la retoucher une seule fois ;-)

oderik a dit…

marrant aussi les dessins cachés dans d'autres dessins genre Dali

Tatiana a dit…

Ah eh bine comme mon imaginaire est vraiment limité, je cherchais une "vraie" personne ;D C'est vrai qu'il m'arrive pourtant de voir des formes dans les nuages, des têtes sur les draps, dans des ombres, ect.... Les illusions d'optiques, un peu de rêve et d'imaginaire.....

Anbleizdu a dit…

Ca me rappelle la fois où ma mère à vu un clown dans une de mes toiles et que personne d'autre n'a jamais trouvé !!! C'est vraiment étrange ces effets visuels qui sont souvent propres à chacun !!!

Marraine a dit…

J'aime beaucoup!
Moi, c'est souvent dans les peintures écaillées, les taches ou les fissures que je rencontre des personnages.

Khadu C alias Petit Lutin a dit…

Aie! on parle de Lutin par ici, suis-je démasquée moi aussi?
J'adore ,aussi, tout ce qui est en trompe-l'oeil, les images comme tes mots que tu fais si bien virevolter au gré de tes envies.
Encore, encore de la réflexion tout en s'amusant... Tu sais si bien le faire!

Chrixcel a dit…

Naya, Lydiel> transmission de pensées !
Diane> quelle impatience !
Cheub> à méditer...ça change notre regard sur le monde non ?
Oderik> j'adore aussi Dali pour ça !
Tat, Anbleizdu> oui, c'est fou ce dont le cerveau humain est capable, c'est fascinant...
Marraine > ça demande d'être curieux patient, et d'avoir un oeil de lynx : toi tu as tout ça:-)
Merci Lutin, merci^^

Lunaba a dit…

ce regard si particulier qui fait de nous des êtres différents et complémentaires ;)

henri a dit…

Je shoote souvent à l'instinct! En ce qui me concerne, je visualise très vite ma compo! Je n'ai pas le temps d'aller y chercher des signes ;-)

henri a dit…

Pour répondre à ton commentaire chez moi, tous autant que nous sommes, nous avons nos priorités! D'ailleurs la priorité c'est de balayer devant sa porte, et moi j'ai déja tellement de mal parfois avec la mienne que je n'ai pas souvent le temps de m'occuper de celle des autres! A la limite juste d'ouvrir la mienne quand ils ont besoin de moi!

Chrixcel a dit…

Lunaba> j'aime à croire que je cultive une autre façon de voir les choses et les individus...ça prend bien une vie entière d'observer...

Henri> il y a de l'expérience dans ton regard...tu n'as plus besoin de "règles", et tu as déjà ton cadrage dans la tête en 2 secondes ;-)...et pour répondre à ton autre com, j'essaie de balayer devant ma porte mais comme je déteste le ménage tu comprends bien que je ne suis pas aidée de ce côté là:-)

bao a dit…

Mon dieu christelle, vous faîte vraiment dans la dentelle. Je suis impressionné :)
Au plaisir.

Chrixcel a dit…

Hello Bao, merci de votre passage cher ami et à bientôt le plaisir de deviser ensemble;-)