mardi 11 septembre 2007

ETES-VOUS SPAMOPHOBE ou SPAMOPHILE ?

Le mot spam est tiré d'un sketch des Monty Pythons dans lequel ce dernier, désignant un jambon en boîte un peu cheap, est prononcé un nombre impressionnant de fois dans le menu. Il s'agit de la contraction de SPiced hAM, une marque créée en 1937. Le sketch est une illustration comique du caractère indésirable et rébarbatif de ce jambon ayant été utilisé par l'intendance des forces armées aux USA pour la nourriture des soldats. Ces derniers considéraient cette nourriture comme un infâme brouet rébarbatif (voir article Wikipedia), d'où la véritable mise en boîte de ces spams que les québécois appellent les "pourriels". Il faut dire que les sollicitations incessantes faites aux internautes masculins afin qu'ils élargissent leur pénis peut en tout état de cause finir par leur courir sur le haricot...D'autant plus que l'idée que la taille de leur engin améliorerait sensiblement leur sex-appeal se répand comme une traînée de poudre de viagra sur le net !

Puisque j'évoque la "boîte de spam", certains d'entre vous ont peut-être reçu dans leur boîte des messages en anglais contenant des textes étranges. Proses qui interpellent car certaines peuvent, bien que destinées à attirer l'attention du premier quidam soucieux d'acquérir une verge atteignant le 69 sur l'échelle de Richter, se révéler tout à fait poétiques...Au début, j'ai pensé que les spammeurs utilisaient des textes d'auteurs connus mais apparemment il n'en est rien ! Il existe même des sites qui se sont pris d'une véritable passion pour ces "poetic spams"...(ex. http://www.poeticspam.com/ ou http://www.emailpoetry.com/home.php). J'ignore par quel mystère ces curieuses piles de mots sont créées, mais parfois elles oscillent entre Mallarmé et Lautréamont, rendant leur traduction hasardeuse par leur côté hermétique et elliptique. Ma traduction est donc très subjective...j'ai gardé le sens général du texte (pour peu qu'il y en ait un !) mais en essayant de faire rimer le tout. En fait ces textes me rappellent Les 1000 millards de poèmes de Raymond Queneau. C'est le hasard qui génère les textes avec des vers mélangés qui reviennent tout le temps. On peut observer le même phénomène avec ces spams, dans lesquels on retrouve une ou deux phrases disséminées dans un texte à chaque fois différent, ce qui peut expliquer l'hypothèse d'une poésie automatisée.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Traduction

En descendant la longue route du gris fondu des choses
Se tient l'Archange Hiver : les ténèbres sur son dos s'exposent
Ecoutons-le, près du feu crépitant en fumoir
S'estomper et mourir ce soir
Je me suis un peu égaré depuis ce coeur froid et dur
Qu'y a t-il dans les profondeurs de ces murs
en sommeil ? Une écolière en vacances bâille aux corneilles
Tout près, au bout du chemin menant à deux choses
Sur la route hivernale de la ferme Saint-Simon explose
Sa voix claire malgré son âge, puissante d'éloquence et d'éveil
C'est comme si j'arrivais à un second seuil
De là-bas. En avant...
Au milieu de l'obscurité, sur ce pôle, s'élève le noir
Ce monde ne resterait-il pas à confortablement se voir
Courir, comme du temps des abeilles, cherchant là
Des bourgeons naissants de lilas verts qui ne survivront pas
Gaspillage exsangue où ces flamboyants sondeurs sont partis
Mais je ne peux dire si c'est le calme ici
Et les esquifs du monde à la dérive continuent leur roulis las

Down the long course of the gray slush of things
Archangel Winter, darkness on his back
To listen, by the sputtering, smoking fire,
Dim, and die tonight?
I've drifted somewhat from the distant heart
What is there in the depths of these walls
snoozing. A schoolgirl on vacation gapes,
Close at the end of distance the two Chose
The winter road from the St. Simeon farm
Clear-voiced despite its years, strong, eloquent
It is as though I were at a second threshold.
From there. Toward . . .
Amid the gloom, there, on the pole, stands black
Would their world not remain comfortably
To run, as in the time of the bee, seeking
Green lilac buds appear that won't survive
Pallid waste where no radiant fathomers,
And up there I cannot tell if it is still
And the worldsskiffs rudderless, rolling on

16 commentaires:

henri a dit…

Mes spam anglais comme les français vont dans ma boite anti spam qui les détruit immédiatement! Donc je n'ai pas le loisir d'en profiter autant que toi!
Dommage! Je rate pas mal de cadeaux! J'ai du gagner à la loterie africaine au moins une bonne centaine de fois! J'ai raté l'occasion d'avoir une bite en béton au moins deux millions de fois, mon compte en banque n'a pas servi de relais avec un compte africain appartenant à un ex ministre mort des milliers de fois également!

Oderik a dit…

Tu lis les spam? je les mets directement à la poubelle. je me demande s'il y en a vraiment qui y croit

anbleizdu a dit…

Comme quoi il faut lire ses spams avant de les jeter !!! Mais bon le dernier qui me promettait un gros bénéfice sur des mines de diamants dans je ne sais plus quel pays pourri si je donnais toutes mes économies à une pauvre fille exilée, ne m'a pas semblé très poétique, à la rigueur une oeuvre de science-fiction .....!!!!!

Bordel, si ça se trouve c'est Beigbeder qui les rédige !!!!!

FreZ a dit…

Plutôt contre, à priori. Ce n'est pas que je n'aimerais pas le jambon épicé, mais franchement, plus grosse, ça serait abuser :-)
Cela dit, je n'avais jamais trop fait attention à ces vers. En revanche, certains contiennent des suites de mots étranges que j'ai parfois tenté de comprendre, en vain.

Naya a dit…

Spamophobe tout le temps et pubophobe souvent. 60% des gens cliquent sur les spams à ce qu'il parait.
Au hit parade des spams si j'en crois ma poubelle, on trouve en tête de quoi se l'enlargir et du viagra. J'en conclue deux choses, la première c'est que ce sont des mecs qui cliquent vu que les filles elles savent bien pourquoi c'est pas la taille qui compte ;) et deuxio qu'il y a du fric à se faire en écrivant un best seller érotique avec un mec qui en a une tellement grosse ... and so on ...;)

Tatiana a dit…

Tiens, cela me rapelle une conversation à la terrasse d'un café, apres des mimes et une glace ;D Souviens toi que je n'ai pas de spasmes moi Madame ;D mouarf.....

Chrixcel a dit…

Henri> et je reçois même des spams par SMS : "super Christelle tu as été sélectionnée pour gagner 10.000 €, appelle au 08 taratata 5,36 € la minute" ! Nous sommes EN-VA-HIS !
Oderik > sûrement personne;-)
Anbleizdu> Vraiment, tu es insensible^^ c'est que je suis affreusement curieuse, alors oui je lis les spams mais uniquement ceux qui ont des poèmes dedans...et tu rigoles, ça peut pas être Beigbeider qui les rédige, c'est trop bien écrit !

Frez> Vantard ! Mais tu as raison, j'ai vraiment fait une sélection drastique de ces spams car certains textes sont vraiment bizarres !

Naya> 60%, c'est énorme. Mais souvent les techniques pour passer l'anti-spam sont retorses..quand l'objet contient des mots qui peuvent faire penser à un vrai e-mail ou contient des noms plausibles, au boulot je passe mon temps à vérifer que c'est pas des e-mails de clients ! Et toi qui nous fais le coup de la panne, ça te dirais pas d'écrire un best-seller de X ?
Tat>> Hé hé je savais que la spasmophilie viendrait sur le tapis aussi grâce à toi;-)

cheubloh a dit…

Le spamming arrive meme sur les telephones fixes, ca devient n'importe quoi :D

Lunaba a dit…

c'est une fenêtre que je n'ouvre pas.
en tant que *chat* j'aime venir aux autres et non le contraire :p
une vraie fileuse tu fais, tisser des spams est une tâche ardue ;)

Lunaba a dit…

henri : *mdr* pour les cadeaux manqués :D

Marraine a dit…

Je vide régulièrement ma boite de spams, mais l'outil anti-spams est tellement "efficace" que je dois toujours tout vérifier (les titres uniquement!): je récupère toujours quelques messages -non spams- qui s'y sont égarés... Je connaissais vaguement cette histoire de jambon, mais pas ces vers aléatoires. Bravo pour la découverte!

Oken a dit…

On trouve aussi :

Spiced
Pork
And
Meat

mais ça ne semble pas la version de la "marque"

Alex a dit…

Alors la boucle est bouclée !
On part du nonsense humour du Monty Python pour arriver à la nonsense poetry...

FreZ a dit…

Moi, vantard ?
Tout le monde le saurait...
:-)

pacooo a dit…

La poésie aléatoire... ça me rappelle le "versificateur" dans 1984... Le cyberespace ou la (dé)confiture du sens.

françois.

Chrixcel a dit…

Bloche> je n'ai pas de tel fixe mais en effet ça doit être pénible...
Alex> c'est tout à fait ça ! même si ces suites de mots en soi ne signifient pas grand chose cela dit c'est l'ensemble qui fait sens je trouve.
Frez> tu gagnes à être connu alors;-)
François> je vois que tu as des références, c'est intéressant ce parallèle avec le "versificateur", je n'y avais pas pensé. J'espère que ton vernissage se prépare doucement, je ne pourrai pas être là car en route vers l'Alsace mais je penserai à toi butineur de papillons^^
Lunaba>"tisser des spams" il n'y a que toit pour trouver des expressions qui claquent !
Marraine> oui, on est obligés parfois d'aller à la pêche au faux spams...quel temps perdu ! et parfois, une illumination...
Oken> je suppose qu'il y a encore d'autres versions...