jeudi 25 septembre 2008

SARKO SCENARIO

l'année dernière rue Ordener

Les premiers restes d'un Sarcosuchus Imperator, ancêtre d'un crocodile géant, ont été découverts en 1964 enfouis dans la bourbe. En mai 2007, Nicolas Sarkozy est élu à la tête de notre pays. Bizarre, bizarre...Le site où ces ossements ont été retrouvés s'appelle Gadoufaoua et "sarkoz" signifie boue en hongrois : notre Président ne s'autoproclame-t-il justement pas homme de terrain ? D'ailleurs, ce "tsar caustique" possède bien des traits de l'empereur reptilien aux dents longues, et cette étrange similitude de noms (sarco préhistorique = sarko très hystérique) n'a pas trompé les observateurs avertis.


un nain politique - un impoli tique - un impôt lithique ?

Certains clament depuis longtemps que l'individu est nuisible et menace les droits de leurs concitoyens. C'est que le croco a moult fois mordu ses détracteurs de sa hargne. De là, s'est propagé dans toute la nation ce qui pourrait relever du sarcome du "tsar cosy"*, un virus à l'origine de lésions notamment des tissus mous. Admettons que le tissu mou, ce soit les Français. Tantôt frappés de léthargie, tantôt manipulés de toutes parts, ces derniers expriment vaguement leur mécontentement via des sondages en dents de scie, des groupuscules sonnent l'alerte, mais c'est la crise, le pouvoir d'achat et les salaires sont au plus bas tandis que l'inflation ne cesse de grimper. La bestiole gesticulante pérore à l'Elysée, mais il faut bien manger, trouver du boulot, lutter tous les jours pour consommer ce qu'on ne peut acheter...parce que tout est taxé par l'état. C'est la spirale idéale pour notre croco-sarco imperator.

Portrait d'un néobonapartiste ? - rue Denoyer (Tat)

Petit à petit, le peuple se fait grignoter, allant tout droit à la galère et à la mort sociale, intellectuelle et physique. C'est que le sarcosuccube, avec sa peau lisse et dure, a sournoisement édifié cette société de tombeaux existentiels. Sarcophage ça veut dire étymologiquement "mangeur de chair". La moitié des Français sont conscients de se faire bouffer menu mais pour combien de temps ? En attendant, ce président accumule les bourdes depuis longtemps déjà et s'enivre chaque jour un peu plus de son propre pouvoir. Il a prétendu vouloir karchériser la racaille et a créé des émeutes dans les quartiers sensibles, instrumentalise et s'accapare les médias en véritable "peopolitique", prône l'eugénisme, fait des cadeaux fiscaux aux riches, soutient la guerre en Irak, s'octroie une hausse de salaire totalement inconvenante en ces temps de restriction budgétaire, insulte ses opposants, se paie une cuite au G8, traite avec Kadhafi, - dictateur notoire - emploie une rhétorique fascisante pour séduire les lepénistes, etc...Quand cela va-t-il s'arrêter ? Quand va-t-il enfin commettre la boulette ultime qui lui vaudra sa destitution ?


Et puis, tout n'est pas qu'un problème de fric...L'air pourrait bientôt manquer, une nouvelle maladie pourrait frapper, causée par la pollution : une affection qui toucherait de plein fouet les organes vitaux, la sarcoïdose...et croyez-moi celle-ci je ne l'ai pas inventée (voir mon billet "Les maladimaginaires"). Nous continuerions ainsi de patauger dans le champ lexical boueux de la dé-constitution porté par cette même "racine" présidentielle...et il ne faudrait surtout pas permettre que l'imperator prenne un peu trop racine dans une démocratie qu'il menace fortement : qu'adviendra-t-il si notre République prend une sarco-dose de trop?
Ne laissons pas ensevelir nos esprits et nos corps dans un magma répressif ennemi de la pensée libre; restons debout pour ne pas finir de boue dans le carnage de ce moi hypertrophié. Car, obnubilé par lui-même, cet homme ne pense certainement pas au peuple, il veut seulement être adulé. Epouser une Carla c'est gagner des galons de virilité dans cette quête inlassable du "je". Rimbaud a dit "je est un autre". Il est à espérer que ce "je"-là cesse pour que l'"autre" trouve un peu sa place dans cette politique grotesque. Il ne s'agit pas là d'une alarme de crocodile : l'avenir de ce monde me paraît déjà plus qu'incertain...


SPECIAL THANKS TO TAT & FRANCIS : pour leurs photos de pochoirs (seules les deux premières sont de moi) où l'on voit que la rue s'exprime.
Qui a dit : "A mur sans parole, peuple muet ?"

P.S. Un site en pause, mais dont j'apprécie la bannière : Sarcosuchus-imperator, qui titre : "Le plus grand prédateur de tous les temps, le plus petit président de tout l'étang". Bon d'accord, c'est pas bien de se moquer du physique...mais il y a des exceptions ! (*en réalité Kaposi)

18 commentaires:

lydiel a dit…

Un texte proportionnellement inverse à la taille (physique) de son sujet. Aurais-tu une dent contre ce prédateur qui veut revenir jouer à la guerre dans l'O.T.A.N ? Pardon l'étang !

P@sc@l a dit…

Voilà un article clairement engagé qui s'inscrit bien dans la sarko-critique généralisée...
à croire qu'il serait vraiment dangereux ce sarko-ko là !!!
Et dire que selon le principe de Peter, il n'est probablement pas encore parvenu à son ultime niveau d'incompétence...
On risque de le supporter encore un bon bout de temps, je crois...
Espérons qu'il apprenne...
à être moins tout-ce-qu'on-lui-reproche et plus tout-ce qu'on-lui-reproche !
Je ne le porte pas dans mon coeur, loin de là mais admettons qu'il n'est pas pire que ceux qui l'ont précédé ces 25 dernières années...
car à part les 5 premières années mitterrandiennes (81-86), on ne peut pas dire que nous ayons été gâtés...
Bref, bien écrit, ton texte ne s'en inscrit pas moins dans le consensus général...
J'aime pour l'humour et l'exercice réussi...
mais je n'aime pas hurler avec les loups même quand je fais parti de la même meute...
Pardon pour ces réserves.

Biz

Chrixcel a dit…

Lydiel>> plusieurs dents, même, et pas forcément celles de la sagesse:)
P@sc@l>> Ce texte est volontairement polémique, et j'en assume parfaitement la portée. Qu'il y ait beaucoup de déçus de Sarko et que les librairies regorgent de bouquins qui le descendent en flèche, c'est un signe en effet qu'il y a un consensus certain sur cette personnalité trouble. Je sais donc que je m'inscris parfaitement dans ce consensus. Et il est de notoriété publique également que les présidents précédents n'étaient pas des anges (Chirac et "le bruit et l'odeur", Mittérand faisant ami-ami avec Bokassa, etc...). Ce texte met l'accent sur l'accumulation de mauvais indices qui jouent en la défaveur de Sarko et bien sûr joue à mort sur l'étymologie de son nom et de ses dérivés possibles. Comme tu l'as si bien dit, il s'agit d'un exercice de style (ou de stèle puisqu'on parle de sarcophages), engagé, certes, mais ce parti pris est le mien avant tout, même si d'autres le partagent, et je dirais "heureusement" ! Il intéressant de débattre là-dessus je trouve, d'un point de vue linguistique;) Puisqu'a priori, la politique n'est que blabla et que les mots sont un peu mon rayon...

Naya a dit…

L'attitude de ce mec là s'inscrit très clairement dans la maladie psychique. Cette maladie fascine et de fait, l'homme devient un objet transgressif. Il fascine et tant que les français n'en auront pas terminé avec ce fantasme on n'a pas fini de se taper le père Ubu.

Zygene a dit…

De très belles explications sur cet animal qui à l’origine parue tellement inoffensive, et pourtant !

aurore a dit…

un plaisir à lire, comme d'hab:)

zecoco a dit…

AAAAAHHHH
ça fait trop de plaisir de lire ce genre de texte, intelligent et engagé !

Tatiana a dit…

Hu hu, ça envoie ;)) On en apprends des trucs dis donc ;) Extra ce texte engagé... et tjs un plaisir de mélanger mes images à tes mots ;p

Moukmouk a dit…

Comme ceux qui te lisent, je trouve cette homme dangereux et jamais je ne l'appuierai. Sauf que dans le développement de la crise internationale, il est le seul à expliquer clairement que l'Europe et surtout la France auront à payer les bandits qui ont construit consciemment cette crise. Ça va vous couter 500 milliards.

FreZ a dit…

Mors, mors, ma belle. Si ça ne lui fait pas tant de mal, ça te fait du bien (et à nous aussi)

Richard G a dit…

Dans le même ordre d'idées, il existe un vautour d'Amérique centrale (je l'ai vu au Costa Rica) qui s'appelle le... Sarcoramphe roi. On le surnomme aussi Vautour pape. C'est un rapace curieusement dépourvu d'odorat, et donc obligé de chiper sa nourriture à d'autres espèces de vautours, qui doivent attendre que Monsieur est rassasié pour continuer à se nourrir... Le Sarcoramphe fait partie de la famille des vautours urubus, dont la couleur dominante est noire. Urubu roi... Etonnant, non?

Chrixcel a dit…

Naya>> oui, c'est bien dommage car cette fascination détourne plus ou moins des vrais problèmes...
Zygene, Aurore, Zecoco >>même si on ne prend pas parti car c'est difficile sur un individu aussi controversé, on peut toutefois admirer les coïncidences linguistiques car si le mot "sarkos" signifie chair, m'est avis qu'on va continuer à prendre cher, pour sûr!^^Merci pour vos encouragements:)
Tat>>Mille mercis vraiment, tes photos et celle de Francis servent admirablement le propos !
Moukmouk>> merci de si bien apporter cette précision fort utile, même si pour moi c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité...:/ Sarko stigmatise les truands? Mouais...
Frez> je n'ai pas les dents aussi longues que lui mais j'ai quelques canines bien acérées;)
Richard>> Excellentes ! Tant la trouvaille que la description... Quand je dis que les coïncidences linguistiques sont frappantes, en voilà une qui l'est encore plus que celle du croco, manque juste les dents mais la prise de bec c'est pas mal aussi!^^

cheubloh a dit…

Avec les mots tu es une tueuse, mais avec les photos tu "sarcles aussi" ;-)

henri a dit…

Mise à part les opinions différentes que l'ont peut avoir sur notre président et qui sont tout à fait respectables je signale quand meme que les nazis savaient fabriquer des monstres. L'extreme gauche et une partie de la gauche également.

martial a dit…

Voila un site que je vais garder bien au chaud dans mes liens et le faire circuler car il le mérite bien. Le texte sur Sarko 1er est tout simplement génial. Alors là j'adhère à 100%. Il est fort dommage qu'il n'y ai pas plus de courageux pour hurler la honte, le désastre que fait ce dingue.

Martial

too banal a dit…

Sarkaustique à souhait !

Chrixcel a dit…

cheub> héhé "ça sarcle haut !" tu vois;)
Henri> Loin de moi l'idée de comparer qui que ce soit à un nazi, je ne suis pas totalement convaincue d'ailleurs de l'amalgame que certains font entre Sarko et Le Pen; bien qu'ils aient des idées proches les 2 personnalités sont différentes (notamment à ma connaissance Sarko n'est pas nihiliste) et effectivement ce sont TOUS les extrêmes qui sont dangereux. Je ne parle d'ailleurs pas du clivage gauche/droite puisque qu'il est plus flou que jamais en ce moment, mais surtout du personnage en lui-même. Qu'il soit de droite ou de gauche, je me méfie de cet homme. Mais je conçois tout à fait qu'on puisse défendre sa politique musclée et offensive. Pour ma part il me semble que le tout-répressif ne soit pas une bonne méthode !
Martial> merci de ton passage, il me semble que beaucoup de sites sur internet le critiquent justement, et c'est bien pour cela qu'il voudrait aussi mettre son nez dans l'Internet !
Too banal> bienvenue:)

alex a dit…

sympas ces pochoirs politiques !!
ca donne envie de vadrouiller pour en trouver d'autres...
bonne journee