dimanche 4 février 2007

LES ABSINTHES ONT TOUJOURS TORT...


C'est avec beaucoup de retard que je viens souhaiter à notre écrivaine préférée un joyeux anniversaire. Et qui dit anniversaire dit commémoration; qui dit commémoration dit : timbre ! Alors voici ma modeste contribution aux nombreux talents qui se sont fendus de leurs plus belles créations pour l'occasion. Il est rare que la Poste m'inspire autre chose que de l'énervement, mais là...je suis tombée sur ce coeur de Givenchy
et le mien n'a fait qu'un bond : je tenais ma dédicace ! Et en plus, la transition avec mon poème était facilité par la nature même de l'absinthe...qui rend timbré ! D'un coeur de coquelicot au delirium tremens de ce célèbre spiritueux...il n'y a qu'un verre, et je le lève à la santé de notre plus belle plante-fée : Lunaba !

Au diable vos vers !

  • Volée de doigts vers un éternel d’argile
  • D'une main légère j'écris ces vers d'éther
  • Pour te dire que je me sens comme eux, fragile
  • Et nue, tirant tous ces vers du néant, d'un verre
  • De fée verte : cette absinthe* elle vaut tes vers,
  • Et je m'y noie comme dans un vers doux
  • Thés verts je les bois au travers d'un verrou
  • Un vers où ? Tu ne me l'as jamais ouvert...
  • En enfer j’ai égaré mon soulier de vair
  • Trop tard pour toi ô mon maître aux vers
  • Ta verve ce n'était pas la vérité : ces versets
  • Sévères....C'est vers tes vers que je versais
  • Mes larmes de verre, pour toi les torrents de l'amer
  • Pour toi la rage, pour toi l'amour, pour toi la mer !
  • Tes vers m'ont bouffée, emportant mon hiver
  • Mon nid vert en sapin m'emporte aux cimes : t'y erres...

* en anglais, le mot « absinthe » se traduit par « wormwood » : autrement dit « bois à vers ». Nombre de poètes pour écrire leurs plus belles pièces on fait appel aux effets pervers de celle qu’on appelait aussi « la fée verte ». Et ils en ont bu des verres ! Le langage n’a pas fini de nous surprendre.

16 commentaires:

Lunaba a dit…

*Touch�e* par ce billet espi�gle ;)
Dois-je en d�duire que ceux qui go�tent � mes vers en deviennent timbr�s :p
je sais d�sormais pourquoi mon doux m'appelle "sa sir�ne", il s'est perdu en �coutant mon chant ;)

Lunaba a dit…

tu n'as pas fini de me surprendre jolie joueuse de mots ;)

Chrixcel a dit…

C'est tout à fait ça ! sirène, si reine, cire aine, tes mots nous enchantent car le timbre de ta voix...nous rend timbrés ;-) Tes missives nous scotchent, nous agglutinent, nous plaquent, nous fixent, nous agraphent les sens ! Une infinité de timbres pour une infinité de belles lettres...

diane a dit…

Quelles belles choses pour cet anniversaire !

Anbleizdu a dit…

AAAAHHHHH !! La fée verte qui a inspiré tant de belles choses !!! Faudra que j'essaye un jour !! Pour l'instant je me contente de la fée whisky !! C'st presque pareil !!! :D

julien a dit…

pfiouuu, quand je pense que tu arrives à tout ça en étant sobre toi ;-)
Moi je suis obligé t'emprunter la fée d'Anbleizdu pour dessiner correctement ;-)

Chrixcel a dit…

Diane > c'est quand ton anniv'?
Anbleizdu > moi j'ai essayé, à Prague au temps où elle était pure, avec la cuiller, le sucre flambé et tout:-) c'est trop bon ! Mais un bon vieux whisky de 20 ans d'âge ça la vaut bien:D
Julien > eh oui, chez moi le délirium c'est (grat)inné !

diane a dit…

Hihi, moi aussi je ferais une petite annonce sur mon blog, mais on a le temps.
Et le tien ?

Chrixcel a dit…

Bientôt, le 12 mars, 31 piges !!! j'en suis malade rien que d'y penser...ce jour là je me soûle à l'absinthe frelatée, c'est sûr...

FreZ a dit…

Je pratique de temps à autres une recette familiale (mon père la tient de son beau-père) à base d'absynthe macéré. Très amère, elle laisse rarement indifférent...

Sur ce, je file me mettre au vert...

cheubloh a dit…

l'absinthe !!!! quel vieux souvenir !!! je me rappelle encore de mon premier verre mis à feu au briquet !
alalalalaaa....
merci de remémorer tout ça Chrixcel avec ces sublimes verres ....d'absynthe cela s'entend.....

diane a dit…

C'est sur que ca se fete dignement :)

FreZ a dit…

Je ne t'ai même pas dit combien j'aimais tes jeux de mots en vers (dûs des corps ?)

Chrixcel a dit…

Frez, Cheubloh > ouvrons la voie à des générations d'absintophiles ! Je vois qu'il y a des connaisseurs, ça fait plaisir :D - et merci Frez, j'aime bien tes jeux de mots aussi dont l'envergure décore ;-)

Diane > un p'tit verre de vert (toi qui es à Grenoble tu dois connaître), de green chaud à base de cette excellente liqueur appelée chartreuse, ça me tenterait bien aussi ¨^¨^

Marraine a dit…

Courage, Chrixel, on pensera à vous ce jour -là ! et puis il vaut mieux passer pas là que s'arrêter en chemin ;-) Dixit une qui ne s'est pas arrêtée là...

Chrixcel a dit…

Merci Marraine, je n'ose pas vous demander quel si grand âge vous avez !