samedi 20 décembre 2008

REGARD

Paris 20ème, à la Forge. Peinture murale de Wanda Savy (2007).

***

Un message envoyé par des prunelles écloses
Plus fort avec l'été qui leur envoie ses flammes
Souvent inconscient, parfois il indispose
C'est le regard osé des hommes sur les femmes.

Il juge et postule tant il se croit sans tache,
Ses idées, son confort, ce à quoi il s'attache,
Il exclut et condamne avec des préjugés :
C'est un certain regard sur une peau basanée.

Un miroir sans tain, c'est un visage sans fard.
Il faut toute une vie pour connaitre le nôtre
Celui qui nous anime hors de la vue des autres
C'est le regard sur soi, qu'il importe d'avoir...

Toi, je te vois, mais je ne te regarde plus,
Et je lance parfois des œillades obliques
Baladeuse, aujourd'hui sur de nouveaux déclics,
Ailleurs, je contemple ces êtres qui te tuent.

***


Je ne résiste pas, je rajoute celui-ci trouvé aujourd"hui dimanche : il illustre à merveille "le regard sur une peau basanée"...et surtout il est MA-GNI-FI-QUE !!! (l'artiste s'appelle SWING)

***
Je profite de l'occasion pour vous indiquer l'ouverture récente de deux blogs consacrés à des hauts lieux du graffiti : La Forge et La rue Denoyez, par Thias, qui tenait déjà un blog sur la Rue de l'Ermitage et qui est membre de notre blog Photograff Collectif. Il y a de petites merveilles, allez voir !

19 commentaires:

lydiel a dit…

Moins inspirée que toi, mais je le dis quand même, trés beau texte :=)

10Fraction a dit…

tu as le verbe très vif, j'aime cela.Je ne sais si tu as compté les pieds, sans doute que non je dirais, dans ce cas, tu as l'alexandrin dans le sang, les vers qui sont pas à 12 en sont très proches et les césures sont là.En tout cas l'expression est menée de main de maître, j'adore.
Bon WE

catherine L a dit…

tu as l'oeil aussi vif que le verbe en effet !!quel talent !

Tatiana a dit…

Pfiou..... joli texte.. mais ne voit-on pas qu'avec le coeur....
Colle la piqure de rappel et les liens vers chez Thias ;p

fabrice a dit…

joli coup d-oeil elle est vraiment excellente cette peinture murale! et et aussi très joli texte,beaucoup aimer,bonne soirée et fêtes

Thias a dit…

non t'as mis les yeux de wanda! et mci bcoup bgirl poète pour les liens (°-°)

nicolas a dit…

En balade matinale, je reviens du « piéton de Charonne » où tu avais illustré de ton texte, un hommage à un homme de l'ombre. Le texte me touche autant que l'image.

Merci de me faire revoir Paris sous des angles différent... Avec finalement plus de douceur et de tendresse que ce que j'en avais gardé de souvenir.
Avec plus de richesses urbaines que mon œil s'étaient permis de le voir.

J'aime beaucoup ces échanges de regards que vous partagez les uns avec les autres, des images aux mots, des mots aux images.

Des rencontres humaines qui avaient bousculé mon quotidien me reviennent en mémoire... une magie du hasard, de ces petites instants éphémères qui donnent une autre vision du monde, de mon propre monde, des clins d'œil que l'on poursuit et qui nous poursuit sans marquer le temps, sans se poser un instant... un échange de regards complices, un sourire, un petit rien qui ne nous appartient pas et qui s'éveille en nous sous une forme nouvelle et change l'idée que l'on s'était faite de l'instant du jour.
Un rictus, une ivresse de sentir le monde sous tous ces formes ou le plus et le moins se mélangent dans un tourbillon de folie, qui me glacent les sangs parfois, mais qu'il me fait dire, une fois de plus, que je ne dois pas cesser de voir.

Je reviendrais à Paris un jour de non pluie pour regarder à nouveau.

nicolas a dit…

Et désolé pour les fautes d'orthographe, j'ai beau me relire pour éviter le pire, j'en oublie toujours.

Chrixcel a dit…

Lydiel & Catherine > Merci Mesdames;)

10Fraction>>> héhé bien vu Monsieur le Poète...oui, on peut dire qu'il y a diffraction entre certains vers mais le quatrain de la fin annonce cette brisure...on part du général pour arriver au particulier, qui raconte une rupture, une rupture de regards...

Tat>> Les liens sont dans le texte, suffit de cliquer dessus^^mais tu voulais ptet dire ds la marge ?

Fabrice>> bonnes fêtes à toi aussi, et merci !

Thias > yep:) pas d'quoi c'est normal street boy;)

Nicolas>>> c'est ça qui est merveilleux avec la blogosphère...pour moi, ça part du virtuel pour aller vers l'humain...parce qu'à travers les mots se décille une pensée, un être, qui peut au détour d'une phrase devenir un ami...l'art sous toutes ses formes me fait rencontrer des gens formidables...qui m'apprennent autant sur eux-mêmes que sur moi...et tout cela c'est à Paris que je le vis. Je me faisais encore la réflexion récemment que même si je peux admirer la beauté de la nature sur les autres blogs je ne pourrais me résoudre à quitter ma ville, pourtant violente à ses heures, barbare, et stressante pour beaucoup.
Je ne la vois pas comme ça. Cela fait 10 ans que j'y suis et je m'y toujours sentie comme un poisson dans l'eau...et pourtant je ne la connais pas encore comme ma poche, chaque jour est une découverte !
Je te rassure moi aussi je fais d'énormes fautes qd je me relis pas, pas grave;)
Le soleil point derrière la buée de ma fenêtre...il est temps pour moi d'enfourcher mon Velib et de profiter de ce jour de vacances...papotages, balades et photos au programme !

Quand tu viens, envoie-moi un mail, si le coeur t'en dis. Nous pourrons parler de tout ça de vive voix^^ Je te souhaite de joyeuses fêtes !!!
Cxl

db a dit…

"Ailleurs je contemple ces êtres qui te tuent"
ouf... quel réalisme, cruel...mais si joliment dit.
Bon, à part ça, je n'ai toujours pas trouvé le moyen d'être prévenu lorsque vs diffusez un nouvel article. Pourtant, j'aimerais bien suivre sans avoir à plonger dans mes favoris où je finis par me perdre. Si vs avez la solution ?

10Fraction a dit…

Joyeux Noël à toi et ceux qui sont chers à ton coeur.
A bientôt

Myu a dit…

Quand les mots sonnent si justement, le simple fait de les lire nous donne l’illusion de les sentir résonner doucement à nos oreilles. Toujours autant de plaisir à te lire.

nicolas a dit…

Pour "db", je lui suggère de passer par la plateforme netvibes où il pourra se créer un espace perso dans lequel il mettra ses blogs favoris.
Puis dans les préférences de son navigateur, il mettra netvibes en page d'accueil.
Et à chaque fois qu'il ouvrira son navigateur netvibes lui indiquera quel site a été mis à jour.

voilà il ou elle est sauvé. :)

aurore a dit…

je passe, je lis avec délice et j'en profite pour te souhaiter (vous souhaiter) de bonnes fetes de fin d'année et t'envoyer des bisous
Aurore

paris-émoi a dit…

Il ne manque que les regards de Pixal ...ou ceux de ces plaques de rues qu'on voit souvent...
pour les mots, il ne manque rien. Et il n'y a que toi !

Vanessa a dit…

Très belle fin d'année au chaud ou en plein air!

passantepensante a dit…

Regard intérieur, être regardé. j'aime les yeux espaces qui se perdent ou qui voient.
Quel beau regard sur la 1°photo.
B.

FreZ a dit…

Ce regard sera le dernier à l'année écoulée. Maintenant, cap droit devant :)

henri a dit…

J'ai trouvé quelques photos de son atelier. Il y a mise en situation à faire avec tous ses regards ;-)