mercredi 19 mars 2008

DIALOGUE IMAGINAIRE A L'ANPE

* * *

"- Vos noms, âge, profession ?
- Je suis personne, atemporel et inactif.
- Inactif, ça je sais, pour le reste, on va essayer d'y remédier.
- Ne me faites pas rire, le rire c'est le propre de l'homme et je ne suis ni propre ni homme.
- Vous êtes quoi alors, un sale animal ? Où habitez-vous ?
- A Plurien.
- Ah, ba c'est déjà quelque chose !
- Vraiment, vous trouvez que c'est quelque chose d'habiter à Plurien ? Vous êtes un comique, vous !
- Pfft. Bon et sinon, où êtes-vous né ?
- Je suis néant.
- Oui...en quoi ?
- Nulle part. C'est un endroit qui n'existe pas, je ne peux donc pas le nommer.
- Mais au moins, vous avez bien un prénom, un nom ?
- Manuel.
- Qu'aimez-vous dans la vie, Manuel ?
- Quiconque ni aucun.
- Vous voulez-dire que vous aimez tout le monde mais personne en particulier ? Vous n'êtes même pas amoureux ?
- Non, je suis à mourir. Enfin, je m'ennuie à mourir pour être plus exact.
- Certes, mais pourquoi êtes-vous venu à l'ANPE si vous ne savez pas quoi faire ? Encore un qui profite du système...
- Pas du tout, calmez votre dentier je vous prie. Je n'ai pas besoin de fouler les sentiers de la gloire, je suis juste entier en plus d'être rentier. J'ai été griffé par un ennui mortel et si je ne trouve pas l'antidote rapidement, je vais mourir. N'est-ce pas l'Agence Nationale Pour l'Ennui ici ? Je suis prêt à travailler gratis pourvu que je puisse faire quelque chose de mes cinq doigts, et accessoirement guérir, mais quoi ?
- OK, alors nonobstant votre prénom, vous êtes plutôt manuel ou pédestre ?
- Je suis ambidestre.
- Moi j'aurais dit ambigu ! Mais au fait, vous avez dit...cinq doigts ?
- Oui, j'ai perdu une main.
- Et bien dans ce cas, je ne peux rien pour vous, revenez demain.
- Mais comment-voulez vous que je revienne avec deux mains, ça repousse pas du jour au lendemain, c'est lent deux mains !
- Arrêtez, je n'ai pas dit...euh, ben revenez depied.
- Ouh là ! ça fait une sacrée trotte à pied, je vous rappelle que j'habite dans un trou à dix bornes d'ici, alors excusez-moi de préférer le bus !
- Je ne vous ai pas demandé...
- Ecoutez, moi je ne vous demande rien d'autre que de me trouver un job, un antidote quoi, c'est votre boulot non ? Quand même, il doit bien y avoir des trucs pour les estropiés ?
- Bon alors faut savoir, c'est le pied ou c'est la main que vous avez plus ? Parce que ça change tout vous savez !
- Disons que je suis estromain, vous comprenez ou faut vous faire un dessin ? Tiens, vous avez un papier ?
- Pas pied ? Mais si j'ai pied, c'est vous qui êtes en train de couler à force de faire des pieds et des mains, franchement...vous me demandez de vous trouver un anti-dot alors que vous êtes rentier, vous dites que vous êtes entier alors qu'il vous manque une main, et en plus vous vous appelez Manuel, faut quand même pas se foutre de ma gueule !
- Me voilà plongé dans les griffes et méandres ubuesques de l'ANPE, c'est d'un commun...
- Commun de velours, copié de biche, cobras de fer, cocu de poule, copine d'huître, ça en fait des membres, dites...
- Très drôle. Au risque d'empirer votre rage dedans, permettez-moi de revenir vous voir demain à pied, et sans papiers. Entre vous et moi, nous verrons qui est le plus manchot des deux, et vous pourrez toujours m'épier...
- Pas question ! Vous me les avez déjà assez cassé...mes pieds !"

Citation d'une interview de Larcenet parue dans le Metro n° 1342 d'hier : "Le vrai ennemi, c'est l'ennui."

* * *

J'ai pris ce cliché au cimetière du Montparnasse, le ciel était à l'orage. Quant au reste, n'étant hélas pas polyglotte, je me suis simplement amusée avec un traducteur automatique...je ne garantis donc pas l'exactitude de la traduction.

9 commentaires:

Oken a dit…

C'est ça un dialogue de sourds ?

Tatiana a dit…

J'adore la photo avec toutes ces courebes de mots, excellent, vraiment et tous ces jeux de mots dans ce texte; très très fort !!!

Anbleizdu a dit…

Il m'est arrivé d'avoir des discussion beaucoup plus surrealistes avec des memebres de cette "belle institution" qu'est l'ANPE !!! Parfois la réalité dépasse la fiction !!! En plus il faut bien le dire, ils ne sont pas apte à comprendre une telle prose !!! Faut pas rever non plus !!!! ;) Pour en rajouter une couche, je dois dire que je n'habite pas tres loin de Plurien !!! :)

Cheubloh a dit…

Encore une photo prise dans un cimetière ? tu y vis vraiment ! :D

Naya a dit…

Si tu avais pris ta photo au cimetière de Ville d'Avray, j'aurais dit que Boris Vian fut ta muse.

Chrixcel a dit…

OK > tout à fait !
Tat : oui, je m'essaie à un nouveau genre de photo "parlante"...
Anbleizdu>> je savais bien qu'il y aurait du vécu à reconnaître là-dedans, même si c'est complètement fictif car mon agent de l'ANPE est tout de même un faux bête" !
Cheubloh> les gens vont finir par croire que oui, mais il y a tant de super photos à faire dans les cimetières, je le fais pas exprès nom de nom !
Naya> mais là c'était Baudelaire^^

Delphine R2M a dit…

"ubuesque", c'est bien l'adjectif qui convient!

barb michelen a dit…

Hello I just entered before I have to leave to the airport, it's been very nice to meet you, if you want here is the site I told you about where I type some stuff and make good money (I work from home): here it is

aurore a dit…

une photo superbe et un texte à lire et à relire, j'adore